Lifestyle·Non classé

Volontariat européen : 6 raisons pour s’engager

La rentrée scolaire est déjà passée, les premières vacances débutent. Il y a ceux qui malheureusement après une énième réponse négative pour une formation ou un emploi doivent trouver une solution pour cette année scolaire à venir. Il est temps d’explorer un autre projet, surtout si vous avez entre 18 et 30 ans et êtes sûrs d’être disponibles au minimum deux mois et au maximum un an. Le volontariat européen est peut-être fait pour vous, découvrez-en les raisons dans l’article.

La première raison est de penser aux autres. On est d’abord volontaire pour donner de son temps à ceux qui ont en besoin, ceux qui souvent subissent un inégalité pouvant être financière, culturelle ou autre. On représente une nouvelle source d’énergie, d’espoir, de force, la liste serait longue. Donc vous l’aurez compris, nous leur apportons un plus à leur quotidien. Comme on le dit souvent, rendre les autres heureux nous rend aussi heureux indirectement. Par exemple pour ma part, voir les jeunes heureux d’apprendre le français ou de danser régulièrement la chorégraphie que je leur avais apprise me faisait un bien inimaginable car jamais je n’aurais pensé donner un cours de français ou m’improviser chorégraphe un seul instant de ma vie.

Atelier creatif dans un centre pour jeune avec des difficultés d’autonomie
Jeu de carte au Youth Center de Kavadarci

Être volontaire ne rapporte pas qu’aux autres mais aussi à soi-même. On commence par le bénéfice professionnel. À travers cette expérience, on remédie aux raisons des employeurs « tu manques d’expérience ». Bien souvent, le volontariat nous donne l’opportunité d’avoir non seulement de gagner en compétences, en plus, une amélioration ou l’apprentissage d’une nouvelle langue. On fait une pierre deux coups, comme ça a été mon cas. Désormais, j’ai plus d’expériences dans la communication et je me suis améliorée en anglais.
Ce volontariat sera aussi révélateur de votre trait de caractère. En d’autres termes, sans ouverture d’esprit et sans avoir le goût du challenge on ne peut pas se lancer dans une telle aventure loin de tous nos repères.

En plus du volontariat pour lequel on s’engage, d’autres opportunités peuvent se présenter à nous d’autant plus que dans certains pays il y a plus de facilité de réalisation. Ainsi j’ai pu participer à une émission télévisée. J’étais la proche de ma copine qui se faisait relooker l’ayant découverte en premier.

Présentatrice de l’émission EDEN VIP similaire à Nouveau Look pour une Nouvelle Vie

On avance vers un autre aspect intéressant du volontariat européen. Nous avons droit à une mutuelle, des frais de billets d’avion, une indemnité repas et un peu d’argent de poche et tout ça pris en charge par l’ Europe pour notre engagement et ce pour la toute la durée de notre séjour. Le montant varie selon le pays de destination car le niveau de vie n’est pas le même en France qu’en Grèce par exemple. L’association organisattice Concordia Lyon a veillé au bon déroulement de ses prises en charge. Mon opinion personnelle, il est difficile d’économiser mais on peut bien vivre avec. Le but n’est pas de devenir le nouveau Bill Gates avec ce volontariat, juste subvenir à vos besoins. Il est bon de savoir que si on veut voyager à l’étranger ou faire des extras, il est fort possible de piocher dans sa propre poche. Les seules dépenses à notre charge sont l’adhésion à l’association d’envoi si vous passez par une association et l’adhésion au youth pass  pour jouir des avantages.
Pour un volontariat en Macédoine du Nord par exemple, le montant mensuel est de 150€ repas et loisirs compris. On ne s’affole pas pour la somme car le coût de vie est très bas dans ce pays et avec cette somme, on vit largement mieux que certains locaux vu que nous n’avons pas de loyer à payer.

La devise de la Macédoine du Nord est le Dinar
Carte Européenne d’assurance Maladie

La loi de la proximité gagne toujours. À cet effet, nous avons cet avantage de visiter les pays proches de celui dans lequel on réalise notre projet. Plus les pays sont proches et moins cher est le voyage grâce aux divers moyens de transport disponibles. Si nous sommes en Europe de l’ouest, on en profitera pour visiter les balkans.
La Chypre ne fait plus partie des pays que j’ai à visiter, ce fût inoubliable. Le séjour de trois jours en partant de la Macédoine du Nord ne m’a pas coûté plus de 200€.

Coucher de soleil sur le port de Larnaca

On continue avec le côté humain qui très riche. On sort de sa bulle et on va à la rencontre de nouvelles personnes qui ont sûrement une culture différente de la nôtre. Une nouvelle culture qu’on appréciera ou pas, ça ne coûte rien d’essayer. De plus, on enlèvera certains préjugés pour découvrir textuellement la vérité. Par exemple, on a tendance à penser qu’il y a toujours un conflit en Macedoine du Nord alors que ce n’est pas le cas. Un autre préjugé célèbre portant sur les belges qui aiment trop les frites vu qu’ils en sont à l’origine, chose vraie et ils aiment le valoriser. Je peux voyager en Irlande, en Belgique ou encore aux États-Unis sans avoir à me soucier d’un endroit ou dormir grâce à mes amis volontaires avec qui j’ai gardé un très bon contact.

Selfie après le temps de travail
Irvin, un jeune du Youth Center après un marathon de 5KM
Elena une jeune du Youth Center à son domicile pour lui faire des tresses et découvrir sa famille
Atelier de préparation d’halloween au Youth Center

On termine sur ce point. Si vous êtes à un moment de votre vie où vous avez besoin de réfléchir alors ce temps de volontariat vous y aidera. Même si vous avez une mission à accomplir sur des tranches horaires réparties, loin de la famille, des amis et de certaines habitudes nous avons du temps alors on l’optimise pour se ressourcer, faire un projet d’avenir à court ou long terme et le planifier. On saisit l’occasion pour prendre du recul sur sa vie, ses atouts et travailler ses lacunes et défauts. J’ai évolué sur mes défauts et j’ai de plus en plus envie de créer un projet futur incluant les enfants, ça a été la révélation. Si vous avez envie d’en savoir plus ou de chercher un volontariat européen, jetez un coup d’œil sur le site qui y dédié servicevolontaireeuropeen.frhttps://servicevolontaireeuropeen.fr/.

J’espère que ces six raisons vous ont permis de mieux comprendre le volontariat européen et peut-être donné envie de vous y lancer à votre tour. Si des questions vous font un clin d’œil, n’hésitez pas à m’en faire part et partager votre expérience en commentaires. En attendant, vous pouvez aimer l’article et vous abonnez pour plus de découvertes.
On se dit, au prochain article!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s